Media Advisory: ‘Line in the sand’ drawn against Energy East as Red Head residents March to the End of the Line

Countdown

Une version français suivra...

SAINT JOHN – People across New Brunswick are joining Red Head residents in a march to protest TransCanada’s proposed Energy East pipeline.

Who: The Red Head Anthony’s Cove Preservation Association (RHACPA) is calling on all New Brunswickers to join them in a peaceful march to raise awareness about the Energy East project. 

Featured speakers include Lynaya Astephen and Leanne Sutton of the RHACPA, Ron Tremblay and Russ Leticia of the Peace and Friendship Alliance, Maria Recchia of Fundy North Fisherman’s Association, Stephen Drost of CUPE; and Mark D’Arcy of Council of Canadians as well as representatives from Quebec and Maine involved in the successful campaign against the planned Energy East Cacouna port and the South Portland local ordinance against tar sands exports.

Featured musicians include Debbie AdshadeJesse CoxHubert Francis Band with special guest Judie Acquin and Kickin’ Krotch.    

What: The event begins at 1:00 p.m. with a 2.5 km walk. Participants will carry banners with the names of local rivers or bays they want protected from the risks of pipeline and tanker spills. The march ends at the beach where a flotilla of canoes and kayaks will meet them, carrying local residents and Indigenous representatives from throughout the province.

A smoke ceremony will be followed by the presentation of a Water Declaration to protect waterways and the Bay of Fundy on behalf of the Peace and Friendship Alliance, representing non-governmental groups and Indigenous peoples from New Brunswick, Nova Scotia, and Maine.  

Participants will then form a human chain along the beach, a “Line in the Sand” to stop the Energy East pipeline and the expansion of the tar sands. Speeches will be followed by family-friendly activities including a barbecue, music performances, and an evening beach bonfire.  

Where: Intersection of Hewitt Rd and Red Head Rd

When: Saturday, May 30 at 1:00 p.m. ADT

Why: Passing through over 300 local waterways, TransCanada’s 1.1 million barrel per day Energy East pipeline project proposes a 150-hectare oil tank storage facility and a new deep sea water port that will serve at least 115 tankers exporting 1 to 2 million barrels of oil each - all in the rural community of Red Head, near Saint John.

Local residents are concerned about the impacts on their community, their economy, marine wildlife including endangered North Atlantic right whales, air quality, as well as the very real risk of catastrophic spills and emergencies in Red Head and the Bay of Fundy.  

Energy East would carry diluted bitumen which has been proven to sink when spilled, making it more expensive and nearly impossible to fully clean up. One federal study found it sank and formed tar balls in marine conditions such as those in the iconic Bay of Fundy. Filling the export pipeline would allow an almost 40% increase in tar sands production and would generate more pollution than any single Atlantic province currently emits.

-30-

For More Information:
Leanne Suttton, RHACPA  (506) 657-6721
Lynaya Astephen, RHACPA  (506) 653-7959

Les résidents du Red Head, NB, marchent jusqu'au bout du parcours et « tracent une ligne dans le sable » sur le projet Énergie Est

SAINT JOHN – Des citoyens de l'ensemble du Canada marcheront avec les résidents du Red Head pour manifester leur opposition au projet de pipeline Énergie Est de TransCanada.

QUI : L'Association de préservation de l'anse Anthony du Red Head  (RHACPA) demande à tous les gens du Nouveau-Brunswick de se joindre à elle lors d'une marche pacifique pour sensibiliser la population au projet Énergie Est.

Plusieurs représentants s'adresseront à la foule, dont Lynaya Astephen et Leanne Sutton de la RHACPA, Ron Tremblay et Russ Leticia de l'Alliance pour la paix et l'amitié, Maria Recchia de l'Association des pêcheurs de la baie de Fundy, Stephen Drost du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et Mark D'Arcy du Conseil des Canadiens. Des porte-parole de campagnes couronnées de succès au Québec et au Maine contre le projet de port pétrolier de Cacouna et à South Portland avec l'obtention d'une ordonnance locale contre l'exportation du pétrole extrait des sables bitumineux prendront également la parole.

Un spectacle mettra en avant musiciens et chanteurs, dont Debbie Adshade, Jessie Cox, Nelson Milley et l'Hubert Francis Band avec la participation spéciale de Judie Acquin et Kickin' Krotch.

QUOI : L'événement débutera à 13 h avec une marche de 2,5 km. Les participants brandiront des affiches ou des banderoles où sera inscrit le nom de cours d'eau ou de plans d'eau locaux qu'ils souhaitent protéger des risques de fuite du pipeline ou de déversement d'un pétrolier. La marche se terminera sur la plage, où les manifestants seront accueillis par une flottille de canots et de kayaks avec à bord des résidents locaux et des représentants des Premières Nations des quatre coins de la province.

Une cérémonie du calumet précédera une présentation de la Déclaration sur l'eau pour protéger les rivières et les lacs ainsi que la baie de Fundy au nom de l'Alliance de paix et d'amitié, qui représente des groupes non gouvernementaux ainsi que des Autochtones du Nouveau‑Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et du Maine.

Les participants formeront une chaîne humaine sur la plage, où ils traceront une « ligne dans le sable » pour signifier leur refus de tolérer le projet de pipeline Énergie Est et l'expansion de l'industrie des sables bitumineux. Les discours feront place à des activités familiales, dont un barbecue, un spectacle de musique et un gigantesque feu de camp aménagé sur la plage.

OÙ : Angle des routes Hewitt et Red Head

QUAND : Samedi 30 mai 2015, 13 h (HAA)

POURQUOI : En plus de traverser plus de 300 lacs et rivières situés sur notre territoire, le projet de pipeline Énergie Est de TransCanada, appelé à transporter 1,1 million de barils par jour, comprend la construction d'installations d'entreposage de réservoirs de pétrole de 150 hectares et un nouveau port en eaux profondes pour desservir un minimum de 115 pétroliers affrétés à l'exportation de 1 à 2 millions de barils chacun – tout cela dans la petite collectivité du Red Head, près de Saint John.

Les résidents locaux sont très préoccupés par les impacts d'un tel projet sur leur collectivité, leur économie, la faune marine, y compris la baleine noire de l'Atlantique Nord, la qualité de l'air et le risque très réel d'un déversement catastrophique et de situations d'urgence dans la collectivité du Red Head et dans la baie de Fundy.

Énergie Est transporterait du bitume dilué, un type d’hydrocarbure qui coule lorsqu’il est déversé sur un plan d’eau, ce qui rend son nettoyage quasi impossible. Une étude du gouvernement fédéral a démontré que ce type de bitume coulait et formait des boules de goudron dans des conditions marines telles que celles de l'emblématique baie de Fundy. Le remplissage du pipeline d'exportation se traduirait par une augmentation de près de 40 pour cent de la production des sables bitumineux et générerait un taux de pollution supérieur à celui de toute autre province de l'Atlantique.

- 30 -

Renseignements :

Leanne Sutton, RHACPA  506-657-6721
Lynaya Astephen, RHACPA  506-653-7959


get updates

Liquid syntax error: Error in tag 'subpage' - No such page slug